• funerarium toulouse
  • funerarium lherm
  • le funerarium de nuit
baseline

Les questions les plus fréquentes :

De combien de temps dispose t’on pour organiser les obsèques ?

Le délai légal est de 6 jours, à partir du jour du décès, dimanche et jours fériés non compris. Cependant, si les circonstances l’exigent, il est possible de demander une dérogation à la préfecture de police pour prolonger ce délai. Si le corps est à l’Institut Médico-Légal, le délai de 6 jours est appliqué à partir du jour où le "permis d’inhumer" a été signé par le Procureur.

Qui déclare le décès auprès de la mairie ?

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire vous-même cette démarche au service d’état civil de la mairie de la commune où a eu lieu le décès (vous devez être muni du certificat de décès et de votre livret de famille.)
Cependant, nous pouvons prendre charge l’ensemble des démarches administratives nécessaires à l’organisation des obsèques.

Si le décès a lieu au domicile, quelles sont les premières démarches ?

Après la signature un certificat de décès par un médecin (document indispensable pour pouvoir faire les démarches administratives), vous devez prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres et décider du transfert du corps vers une chambre funéraire ou du maintien du corps au domicile en prenant les mesures nécessaires. Le transfert est organisé vers la chambre funéraire ou les soins de conservation au domicile.

Si le décès a lieu dans une maison de retraite, comment cela se passe ?

Si le décès survient dans une maison de retraite, il est important de connaître le règlement intérieur de celle-ci pour connaître précisément vos droits et vos obligations (possibilité de maintenir le corps du défunt dans sa chambre. Dans certains cas, la maison de retraite organise elle-même le transfert vers une chambre funéraire. Généralement, elle prend alors en charge le transfert et le coût des trois premiers jours dans la chambre funéraire. Sinon, le coût du transfert et celui du séjour en chambre funéraire sont à votre charge et apparaissent dans le devis que nous établissons en vue des obsèques.

Est-ce que vous pouvez organiser un transport de corps vers une autre région ?

Nous sommes habilités pour organiser des transports en province. Dans ce cas, nous prenons contact avec une agence de pompes funèbres locales (éventuellement recommandée par la famille), pour qu’elle puisse accueillir le défunt à son arrivée, s’occuper des formalités et prendre le relais. Nous lui communiquons tous les documents administratifs requis et lui transmettons les vœux de la famille. Nous proposons toutes les prestations nécessaires au départ et au transport proprement dit.
Il en est de même pour les transports à l’étranger (selon le pays de destination, le transport se fait soit par route, soit par avion), nous faisons toutes les démarches administratives pour obtenir les autorisations requises.

Qu’en est-il des avis dans la presse ?

Si vous souhaitez des avis dans la presse nationale ou régionale, nous pouvons nous occuper de la parution dans le carnet du jour du journal de votre choix. Nous vous le facturons au coût réel. Si vous êtes abonné au journal dans lequel paraît l’avis de décès, nous le leur signalons pour que vous puissiez bénéficier d’un tarif spécial. Chaque journal a une mise en page spécifique qui détermine le nombre de lignes à partir duquel le prix est calculé.

Est-ce que les porteurs sont obligatoires ?

Si le départ a lieu d’un domicile, d’une maison de retraite ou d’une chambre funéraire privée, les porteurs procèdent en général à la mise en bière juste avant la demi-heure de recueillement, et ils procèdent à l’heure dite à la fermeture du cercueil et à la levée du corps. Lors d’une cérémonie religieuse, ils sont également présents et portent le cercueil à l’entrée dans l’église et à l’issue de la cérémonie.
Au cimetière, ils procèdent à l’inhumation après avoir présenté le cercueil sur tréteaux à proximité de la sépulture pour un dernier temps de recueillement.
Dans toutes ces situations, les porteurs sont donc indispensables. Cependant, si vous souhaitez porter le cercueil à une des étapes des obsèques, nous nous organisons pour rendre ce geste possible.

Est-ce que le cercueil est obligatoire ?

Oui, en France, le cercueil est obligatoire, qu’il s’agisse d’une crémation ou d’une inhumation. La famille est libre de choisir les finitions.

Est-ce que ça revient moins cher de se faire incinérer ?

Oui, en général, si la famille s’oriente vers une crémation, le coût des obsèques est moindre. Le cercueil est généralement moins onéreux que pour une inhumation et surtout il n’y a pas de frais liés aux travaux de cimetière. Cependant, si l’urne doit être inhumée dans un caveau de famille, le coût peut être très similaire, car les frais de marbrerie s’ajoutent alors aux frais du crématorium.

En quoi consistent les soins de conservation ?

Les soins de présentation et de conservation ont pour objet de permettre de garder une dernière image plus douce et plus fidèle du défunt. Ils comprennent la toilette, l’habillage, un maquillage léger et permettent une bonne conservation du corps durant plusieurs jours dans une température ambiante. La personne qui réalise les soins s’appelle un "thanatopracteur".



Établissement Talazac 05 61 91 00 68 ou 06 85 43 91 88 Nous contacter
90 avenue de TOULOUSE, 31600 LHERM
photo

Les autres services Talazac


Talazac - AMBULANCES - VSL

Talazac - TAXI